Ces femmes qui nous inspirent

Ces femmes qui nous inspirent

Ce dimanche 08 mars, c’est la Journée Internationale des Droits de la Femme. Pour la célébrer, on a décidé de donner la parole à 4 femmes qui nous ont inspirés, en leur demandant quelle est leur plus grande fierté. Des témoignages qui nous ont reboostés, et qui vous reboosteront aussi ! On vous laisse découvrir.

Quelle est votre plus grande fierté ?

Inès BAVUZ VANDERSCHELDEN, Fondatrice de Yo’Time

 

Inès

Merci de m'avoir invitée à répondre à cette question pour cette journée spéciale dédiée aux droits de la femme.

Je me suis d'abord demandée si c'était plus approprié de parler d'un évènement, d'un projet concret, ou si on pouvait être fière d'une direction ? C'est finalement ce qui a fait écho chez moi. Je dirais donc que ma plus grande fierté, c'est d'avancer chaque jour, un peu plus, vers moi.

Je me considère chanceuse de grandir, vieillir (à partir de quel âge on commence à dire vieillir au lieu de grandir ?), dans une société avec de belles valeurs où je peux me sentir libre. La liberté reste cependant une notion complexe, qui peut changer de sens en fonction du contexte. Pas toujours facile d'être libre de choisir les chemins qu'on emprunte quand on est en permanence sollicitées par la société qui attend de vous une attitude, un physique, un revenu, une posture, des engagements… Aujourd'hui je suis fière à chaque fois que je fais appel à mon libre arbitre pour savoir si la décision que je vais prendre est en cohérence avec la direction que je souhaite donner à ma vie.

Je suis fière d'avoir suivi mon coeur et d'être partie me former en tant que professeure de yoga en Inde il y a 3 ans alors que mes études me vouaient plus à une carrière en marketing dans la grande consommation.

Je suis fière d'être sortie de ma zone de confort et d'avoir eu la confiance de lancer ma boîte, Yo'Time, alors que je ne pensais pas avoir le profil "entrepreneuse".

Je suis fière de m'être mariée, d'avoir dépasser la croyance que le mariage peut limiter sa liberté, et d'avoir à coeur d'honorer cet engagement.

Je suis fière de toutes les fois où j'ai pris de mauvaises décisions, car ça m'a finalement permis d'affiner la direction que je voulais donner à ma vie.

Je suis fière des personnes qui m'entourent, que j'admire, qui m'inspirent et me motivent chaque jour à avancer sur ce chemin vers soi.

Chaque chemin est unique et personnel. Chaque effort pour dépasser ses croyances limitantes, quelles qu'elles soient, est honorable ! C'est pour moi la plus belle manière de grandir. Comme disait Simone de Beauvoir, "J'accepte la grande aventure d'être moi".

 

Chloé BONICHON, Responsable Écologie, Agriculture et Alimentation chez KissKissBankBank

 

Chloé

Ma plus grande fierté? Avoir osé faire un virage 360° dans ma carrière pour être plus en phase avec mes convictions et avoir un impact positif sur l'environnement.

Ma plus grande fierté c'est d'avoir su écouter mon instinct, osé prendre plusieurs directions, partir à l'inconnu et surtout d'avoir eu conscience qu'on a qu'une vie et qu'elle vaut d'être vécue à 1000% !

Après plusieurs années dans le marketing et plusieurs prises de conscience sur l'environnement, j'ai décidé à 28 ans de quitter mon job, partir à l'aventure seule en sac à dos au Pérou et en Bolivie, revenir à l'essentiel, cultiver, cuisiner, voyager, observer, riche de cette expérience, je suis revenue en France plus déterminée que jamais à donner du sens à mon travail, c'est pourquoi j'ai repris les bancs de la FAC et j'ai décidé de me former au Développement Durable à l'Université des Sciences de Nantes.

En parallèle de mes études, j'ai écrit un mémoire sur l'alimentation durable et j'ai organisé un tour de France à la rencontre des fermiers acteurs de la transition, j'ai eu la chance de découvrir et redécouvrir notre beau territoire et terroir français. Quelle richesse !

Aujourd'hui j'ai trouvé le job de mes rêves ! J'ai rejoint Kisskissbankbank l'année dernière, plateforme pionnière du financement participatif en France.

Ma mission, accompagner les porteurs de projet, entrepreneurs, dans les secteurs de l'agriculture, l'alimentation et l'écologie, leur donner toutes les clés pour réussir leur campagne de financement participatif.

Au quotidien, je suis au contact de toutes les belles initiatives durables qui poussent en France chaque année, de toutes ces personnes qui décident elles aussi de changer de vie pour être plus en phase avec leurs valeurs.

L'idée c'est de se lancer !

 

Charlène MOISAN, responsable logistique et service client chez Romy

 

Charlène

Ma plus grande fierté cette année d’un point de vue professionnel et en tant que jeune femme de 30 ans, c’est d’avoir eu la chance de pouvoir structurer toute la partie logistique et transport de Romy.

Voir un projet prendre vie jour après jour, constater que les choix, les décisions et les risques pris ont été les bons, tout particulièrement dans un milieu plutôt réservé aux hommes, est une réelle satisfaction personnelle.

Mes clients sont satisfaits de recevoir leurs commandes dans les meilleures conditions.
Ma devise : livrer vite au bon endroit, au bon moment et en bon état pour ne jamais décevoir un client.

Aujourd’hui ce type projet logistique est amené à être dupliqué sur d’autres territoires à l’international et il me tarde de relever le challenge.

 

Johanna FAYOLLE, fondatrice de Saisons d’Eden

 

Johanna

Ma plus grande fierté n’est pas dans un fait ou un acte en particulier mais un état d’esprit qui me donne le courage de prendre de grandes décisions.

Cet état d’esprit c’est celui de me sentir totalement libre et affranchie. D’une éducation, de projections, d’un environnement, du qu’en-dira t-on etc…

Se sentir libre, c’est un travail de tous les jours pour se connaitre vraiment. Une quête dont je suis fière car elle me permet d’être maître de ma vie et de me sentir à ma place.

De cette prise de liberté et de connaissance de moi-même, en découla l’une des plus grandes décisions de ma vie : quitter un CDI dans le conseil, tournant le dos à mon bagage sciences po pour créer mon entreprise dans les cosmétiques ! J’ai dû tout apprendre en autodidacte en changeant d’univers professionnel et être forte pour assumer un grand pouvoir de décision.

Aujourd’hui et malgré les épreuves qui découlent de ce marathon, je suis fière d’être entrepreneure. Ce statut offre une immense liberté. Et épanouie dans les cosmétiques, source de bien être au profit des autres !

 

Et vous, quelle est votre plus grande fierté ? Dites-le nous juste ici