Connaissez vous vraiment votre peau?

Connaissez vous vraiment votre peau?

Pour cet article, on aurait pu tout simplement vous partager un bon vieux replay d’un épisode de C’est Pas Sorcier, avec Fred et Jamy ! Vous vous souvenez ? Mais c’était trop facile alors on va plutôt vous expliquer nous-même, avec des mots simples (promis) de quoi se compose votre peau. Parce qu’après tout, mieux la comprendre, c’est la première étape pour mieux en prendre soin au quotidien. Et quand on sait que c’est l’organe le plus volumineux du corps humain (4 kgs en moyenne pour un adulte, et 2 mètres carrés de surface), ça en devient d’autant plus important !

Oui, parce que mieux connaître la peau et sa composition, permet de mieux comprendre comment elle fonctionne, et de savoir reconnaître les différents types de peau, pour ensuite choisir les produits et soins les plus adaptés. Et cela est encore plus vrai pour la peau du visage : beaucoup plus fine, beaucoup plus exposée aux agressions extérieures, et donc beaucoup plus sensible. Alors, entrons dans le vif du sujet.

De quoi se compose notre peau ?

On sait que la peau protège notre organisme, qu’elle nous donne des informations sur le monde extérieur à travers le sens du toucher, ou encore qu’elle reflète notre identité : notre stress, notre mode de vie, notre santé,… Mais sait-on vraiment de quoi elle se compose ?

Épaisse de 1,5 mm en moyenne, la peau se divise en trois couches.

L'épiderme

En contact direct avec notre environnement, l’épiderme fait barrière entre notre organisme et notre milieu extérieur. Et pourtant, c’est la couche la plus fine de notre peau. Plus concrètement, c’est un mélange de sueur et de sébum (pas très glamour), et c’est ici que se développent les micro-organismes qui forment la flore cutanée.

Le derme

Situé sous l’épiderme, c’est au contraire la couche la plus épaisse de la peau. C’est ici que se trouvent les glandes qui produisent la sueur et le sébum ; et que se forment les poils (toujours pas très glamour). Mais le derme, c’est aussi la couche responsable de l’hydratation de la peau, puisqu’elle se compose à 80% d’eau et ça, on parie qu’on vous l’apprend ?

L'hypoderme

On en vient enfin à la couche la plus profonde : l’hypoderme qui est en fait une couche graisseuse, notamment responsable de notre chère amie la cellulite !

Maintenant que l’on y voit plus claire sur la composition de notre peau, demandons-nous quel type de peau avons-nous pour pouvoir choisir nos soins en fonction. Vous êtes-vous déjà vraiment attardé(e)s sur la question ?

Et quel est mon type de peau ?

Normale, grasse, sèche, mixte ? Mieux vaut connaître son type de peau pour bien choisir son soin visage. Mais alors qu’est-ce qui permet de déterminer son type de peau ? On vous parlait plus haut de l’épiderme, la couche externe de la peau, composée de sébum et de sueur. Et bien cette couche de la peau est recouverte d’un film hydrolipidique dont la quantité et la qualité déterminent le type de peau. Cependant, ce n’est pas le seul responsable car le type de peau varie également en fonction de votre âge, de votre santé, du climat, du taux de pollution ou encore de votre hygiène de vie.

Plus concrètement, intéressons-nous aux quatre grands types de peau pour que vous puissiez vous y retrouver ;)

La peau normale

Notre skin goal à toutes et à tous : ni trop grasse, ni trop sèche, elle ne brille pas, n’est pas inconfortable et n’est pas plus sensible que ça, bref le rêve ! Si vous reconnaissez votre peau dans cette description, bonne nouvelle, vous n’exploserez pas votre budget beauté car votre peau n’a pas besoin de tonnes et de tonnes de soins. Profitez-en !

La peau sèche

Ce type de peau manque de sébum, ce qui entraîne l’évaporation de l’eau. Elle a donc spécialement besoin d’être nourrie et se manifeste en général par un toucher rêche, des tiraillements ou encore une certaine sensibilité aux changements climatiques. Attention cependant à ne pas la confondre avec une peau simplement déshydratée : un type de peau passager qui traduit un manque d’eau temporaire. Vous pouvez donc très bien avoir une peau sèche déshydratée ou une peau grasse déshydratée.

La peau grasse

Contrairement à la peau sèche, la peau grasse s’explique par un excès de sébum; mais cet état peut également être dû aux hormones, à la pollution, au stress ou encore à l’utilisation de soins trop décapants. Quelques indices peuvent vous aider à reconnaître une peau grasse, comme les brillances, les pores dilatés ou encore la présence de nombreux comédons (autrement dit, ces vilains points noirs).

La peau mixte

Enfin, l’entre deux : la peau mixte qui est plutôt à tendance grasse sur la zone T du visage (le front, le nez et le menton), mais normale à sèche au niveau des joues.

Vous y voyez plus clair ?

On l’espère, car en déterminant les besoins de votre peau, vous pouvez les ajouter à l’application Romy HyLab dans le mode “Mon Coach”. Vous pourrez ensuite y ajouter les données de votre environnement ainsi que vos habitudes de vie et HyLab, notre formulateur personnel de soin, vous indiquera les capsules d’ingrédients actifs à insérer pour créer votre soin visage sur-mesure ;)