Nos tips pour protéger sa peau de la lumière bleue

Nos tips pour protéger sa peau de la lumière bleue

Savez-vous combien de temps vous passez devant vos écrans chaque jour ? Et bien, pas moins de 6 heures, et figurez vous que c’est 50% de plus qu’il y a dix ans ! Si ce chiffre vous surprend, attendez de connaître le nombre de consultations, par jour, de notre smartphone… 2 716 fois, soit presque 2 fois par minute (Deloitte) ! C’est énorme et surtout, c’est autant de mauvaises occasions d’agresser vos yeux, mais également votre peau : taches pigmentaires, teint terne, ou encore vieillissement prématuré de la peau. Ça ne donne pas envie ! Alors voici quelques tips pour protéger votre peau de toute cette pollution digitale.

La lumière bleue, qu’est-ce que c’est ?

Avant tout conseil de notre part, faisons un petit point sur ce qu’est exactement la lumière bleue. C’est une partie du spectre de la lumière, et plus précisément, il s’agit des longueurs d’ondes bleu-violet. On la retrouve naturellement dans les rayons du soleil (7 à 10% du rayonnement solaire), aux côtés des UVA et UVB, mais également, sous forme artificielle, dans les ampoules LED et dans nos écrans : télé, ordinateur, smartphone, et tablette. La longueur d’ondes de la lumière bleue se situe entre 380 et 500 nanomètres, contre 290 à 400 pour les UVA et UVB. Or, plus la longueur d’ondes est élevée, plus elle pénètre profondément votre peau… d’où certains effets néfastes sur votre épiderme !

Les effets de la lumière bleue sur ma peau

Si on entend souvent parler de ses mauvais effets sur notre sommeil, sur nos yeux, et que les marques de lunettes à verres de photo protection fleurissent à la vitesse de la lumière (sans mauvais jeu de mot), nous sommes globalement moins au courant de ses méfaits sur notre peau ! Pourtant, c’est prouvé, il suffit de passer 30 min par jour devant n’importe quel écran pour que la lumière bleue s’en prenne à votre peau, aie !

Stress oxydatif

Au même titre que le tabac, la pollution ou les UV, l’exposition à la lumière bleue pourrait progressivement provoquer un stress oxydatif au niveau des cellules cutanées. Oui, car comme expliqué plus haut, les longueurs d’ondes émises par la lumière bleue peuvent pénétrer l’épiderme encore plus profondément que les rayons UV… Au final, le teint se ternit, il est brouillé, et les imperfections font leur entrée !

Vieillissement cutané prématuré

En pénétrant en profondeur dans notre peau, la lumière bleue réduit aussi la capacité de nos cellules cutanées à se régénérer et même si cela n’est pas immédiat, les ridules apparaissent en surface de la peau. De même, la production de collagène et d’élastine est amoindrie, or ces protéines sont responsables de la fermeté et de l’élasticité de la peau.

Taches pigmentaires

Dernière mauvaise nouvelle : la lumière bleue sur-sollicite les cellules appelées mélanocytes, ce qui les pousse à produire plus de mélanine, et c’est ici que les taches pigmentaires peuvent faire leur apparition sur votre peau. On ne sait pas vous, mais nous, on n’est pas fan alors voici nos tips et solutions pour protéger au maximum notre peau de tous ces vilains effets.

Comment protéger sa peau de la lumière bleue ?

Si on vous dit digital détox, vous sautez au plafond ? On vous comprend, ce n’est pas évident de lâcher ses écrans ! Pourtant, limiter son exposition aux écrans est la manière la plus efficace et radicale pour limiter les effets de la lumière bleue. Mais si, pour vous, 1h sans Instagram relève de la mission impossible, voici quelques solutions.

Adopter une protection solaire

Et oui ! Quelque soit la météo, quelque soit votre géolocalisation, et même si vous travaillez enfermé(e) dans un bureau, la protection solaire est le premier réflexe à adopter pour protéger votre jolie peau des mauvais effets de la lumière bleue. Alors bien évidemment, en plein hiver et sous un temps grisâtre, on ne vous oblige pas à vous tartiner de crème solaire indice 50 ! En revanche, vous pouvez vous tourner vers des soins de jour ou crèmes de jour qui contiennent déjà un SPF : bb crèmes, cc crèmes par exemple. Sinon, sachez qu’un simple fond de teint peut aussi faire barrière.

Faire le plein de vitamines et d’antioxydants

Grâce à leurs effets antioxydants, les aliments riches en vitamines A, C, E et en bétacarotène, ont une action protectrice contre les radicaux libres. C’est pour ça qu’ils sont fortement préconisés pour lutter contre le stress oxydatif, protéger la peau de la lumière bleue, et indirectement du vieillissement prématuré cutané. Sortez un papier et un crayon, c’est parti pour la liste des courses : carotte, amandes, poissons gras, citron, orange, noisettes, patates douce, baies de Goji, huiles végétales, ou encore potiron, vous avez là de quoi armer votre peau face à vos écrans !

Adapter son soin visage

Si vous nous suivez un peu, vous savez maintenant qu’HyLab, notre formulateur personnel de soin, vous permet de créer chaque jour, chez vous, votre dose de soin clean, frais et entièrement sur-mesure, grâce à notre large choix de capsules d’ingrédients actifs. Alors voici les 3 capsules que nous vous conseillons si vous souhaitez personnaliser votre soin visage en fonction de vos habitudes face aux écrans, et donc, face à la lumière bleue :

  • La capsule Jus de Sorgho pour prévenir le vieillissement cutané,
  • La capsule Citron Yuzu pour redonner de l’éclat et de la fermeté à votre peau,
  • Et la capsule Hexapeptide-8 pour prévenir des effets néfastes liés au stress oxydatif.

Et pour nous faire pardonner de vous avoir exposé à la lumière bleue pendant la lecture de cet article, on a aussi trouvé quelques astuces que vous pouvez installer rapidement et simplement. Sur votre ordinateur (Mac et PC), vous pouvez télécharger F.LUX une application qui permet d’ajuster la colorimétrie de votre écran. En fonction de votre géolocalisation et de l’heure de la journée, elle est capable de diminuer l’émission de lumière bleue et d’affiner les couleurs selon vos besoins.

Sur vos téléphones, vous pouvez normalement régler la lumière bleue directement dans vos paramètres. Sur iPhone, rendez-vous dans “réglages” puis “luminosité et éclairage” : la fonction Nightshift diminue les teintes de bleu en augmentant les teintes chaudes. Quant à la fonction True Tone, elle adapte l’affichage et l’intensité des couleurs en fonction de l’environnement dans lequel vous vous trouvez.

Sur Android,rendez-vous dans “paramètres” puis “affichage” puis “confort des yeux” (ou “mode nuit” en fonction du modèle de votre téléphone) : activez le filtre lumière bleue et le tour est joué !